Bienvenue dans le château le plus cher du monde, récemment acquis pour un peu plus de 300 millions de dollars – 275 millions d’euros – par un prince du Moyen Orient. Situé à Louveciennes, non loin de Versailles, dans les Yvelines, le parc boisé s’étend sur 23 hectares et la bâtisse, flambant neuve, comprend une surface habitable de 5 000 mètres carrés.

Elle a été construite par la Cogemad, une société de promotion immobilière créée et dirigée par le Saoudien Emad Khashoggi. Les travaux ont duré trois ans et se sont achevés en 2011. Il aura fallu quatre longues années pour que ce château trouve preneur. La transaction a été réalisée par le spécialiste de l’immobilier de luxe Féau.

Selon le promoteur, l’intérieur a été conçu en suivant « les fastes de Versailles, les broderies et les boiseries dorées à la feuille imitent la décoration du XVIIe siècle. Au rez-de-chaussée, dans les pièces de réception, les plafonds peints ont été inspirés des œuvres de Charles Le Brun au château de Vaux-le-Vicomte. Le Roi-Soleil est représenté partout, dans les tableaux, statues ou bas-reliefs. Dans les jardins dessinés à la française, une réplique du bassin d’Apollon, des statues de marbre et un labyrinthe vert de deux kilomètres.

Deux bassins de nage ont été créés, l’un extérieur attenant au château, surplombé d’une terrasse en arrondi, l’autre intérieur, décoré dans le fond d’une fresque en mosaïque colorée.

Autre détail, et non des moindres : dans les douves transformées en aquarium, sous une bulle de verre, un salon a été aménagé pour contempler la faune marine.

La visite ne serait pas complète sans évoquer dans le sous-sol une salle de fitness, un terrain de squash, une salle de cinéma et même d’une discothèque dans les tons roses et aux sièges lumineux ! Pas sûr que Louis XIV, le roi danseur, s’y serait produit dans un ballet de cour …

Read full article (pdf)